Festival REGARD – Transmissions et Territoires

Centre d'expérimentation musicale

Description

Transmissions :

Ce programme aborde, dans ses zones d’ombres comme dans la lumière, différentes facettes de la transmission intergénérationnelle. Dans Heartbeat of a nation et Spring roll, transmettre des savoirs-faire ou des savoirs-vivre relève de la notion d’identité. Dans Échos et Je ne veux pas être devant la caméra, on visite plutôt les côtés sombres, où les enfants absorbent malgré eux les traumas, la colère de leurs parents, et en subissent les conséquences à court et long terme. Avec Shirampari, herencias del río on assiste à une forme de rituel de passage à la vie d’adulte dans une communauté autochtone péruvienne tandis que Maale Akravim nous transporte au cœur d’un voyage initiatique dans le désert israélien.  Toutes ces histoires sont autant de variations sur le thème de la famille, et nous font découvrir des traditions, des rituels ou des comportements tantôt culturels, tantôt universels.

Territoires :

Qu’on l’explore, qu’on l’exploite, qu’on le dévore ou le convoite, on aborde ici le thème du territoire comme une source infinie de richesses, visuelles et spirituelles, mais aussi de conflits et d’incongruités. On le voit délimité par la capacité et les limites de la cyber cartographie dans Le fantôme de Marioupol. Divisé par le double standard de l’urbanisation dans Des voisins dans ma cour. On l’imagine au confluent de l’habitat, de la vie en région, du tourisme et des questionnements identitaires avec Mountain Flesh, Sur la piste des caribous et Ce que la rivière m’a appris. Enfin, on prend la mesure de l’ampleur de son exploitation, esthétisée, envoûtante et diabolisée dans Sirens et ses paysages industriels. Une programmation à la croisée des chemins, où plusieurs regards se rencontrent.

Vous aimerez aussi...