Le mois dernier

Archivé: Joseph Edgar

Agora du village portuaire

Prix au guichet :

  • Gratuit

Description

Originaire de Moncton au Nouveau-Brunswick, Joseph Edgar est un artiste influent du courant acadien. Il s’établit à Montréal en 2012, et c’est inspiré par son nouveau quartier et les personnages qui l’habitent que l’auteur-compositeur-interprète dévoile en 2014 un cinquième album solo, Gazebo, composé de 10 titres aux accents pop-folk peu communs. Le premier extrait radio, «Espionne Russe», propulse son auteur parmi les incontournables de la scène en maintenant une première position au palmarès francophone des ventes iTunes pendant plus de deux mois, et un vidéoclip qui cumule aujourd’hui plus de 4 millions de vues sur YouTube . Le public québécois découvre alors, en plus de la musique accrocheuse de Joseph, ses talents de dessinateur et sa grande créativité.

Deux ans plus tard, l’album Ricochets («Braises d’été», «Tout ce que j’ai pu dire») surprend avec un mélange de textures raffinées, un son plus charnu et des tendances pop bien assumées, le tout sous la réalisation d’André Papanicolaou. Après avoir sillonné les routes du pays, l’artiste lance à l’automne 2017 un duo de chansons en version numérique Jusqu’au boutte / Entre les craques mixées par Ben Bouchard (Mara Tremblay, Laura Sauvage) dont il signe pour la première fois la réalisation et dans lequel il explore davantage une veine résolument plus rock déjà effleurée sur l’album précédent. Il récidive au printemps après une tournée en Europe avec deux autres titres, «Boule miroir» et «Faire l’étoile».

En 2019, soit 15 ans après la sortie de son 1er album solo, La lune comprendra, il lance son 7e opus, 2004-2019 Point Picot, réunissant les meilleurs moments de sa carrière, incluant des chansons inédites ou jamais parues sur un support physique, des nouveautés et des versions live de succès qui ont pavé le parcours de l’artiste.

Vous aimerez aussi...